Le blog

Consultez ici toutes les dernières informations de l'univers automobile :

8045295_3439340c-5576-11e9-b0f0-6d88b7f6b8b9-1_1000x625.jpg

Le budget de l’automobiliste dérape : le carburant et l’entretien en cause

Selon l’étude de l’Automobile club association (ACA), détenir un véhicule essence ou diesel a coûté plus cher en 2018. Ces hausses sont plus ou moins élevées en fonction des modèles.

Cela ne surprendra personne, la voiture coûte de plus en plus cher. Chaque année, l’Automobile club association (ACA) publie un instantané des dépenses moyennes des automobilistes en décortiquant les différents postes : l’achat bien sûr, mais également le carburant, l’entretien, l’assurance, les péages, le garage, etc.

Dans son étude consacrée à l’année 2018, publiée ce mercredi et que nous avons pu consulter en exclusivité, l’ACA pointe du doigt une explosion de certains coûts. Dans leur ligne de mire : le carburant et l’entretien.

L’association met également en avant d’importantes disparités entre les budgets. « Nous avons décortiqué les principaux postes de dépenses des quatre modèles les plus emblématiques de leur catégorie », explique Céline Kastner, directrice juridique de l’ACA. À savoir : les Renault Clio essence et diesel, la Peugeot 308 diesel, la Dacia Logan diesel et la Toyota Prius hybride (électrique et essence). Plus en « special guest » la Zoe, le best-seller 100 % électrique de Renault.

-

Diesel : de +0,3% pour la Logan à +10,3% pour la 308

Résultat, on passe d’une baisse de 1,1 % de l’ensemble du budget, par rapport à l’année précédente, pour la Toyota Prius à 9794 euros, grâce notamment à une meilleure valeur de reprise après quatre ans d’utilisation ; à un bondissement de 12,7 % pour la Renault Clio essence pour laquelle les dépenses moyennes se situent à 6833 euros. À noter : avec une conso moyenne de 7,6 l, la Clio essence demeure plus rentable que son équivalent diesel jusqu’à 11 200 km. Au-delà, le gazole l’emporte.

Entre ces deux modèles, la Peugeot 308 diesel a coûté à ses propriétaires 9476 euros (+ 10,3 %). La Dacia Logan diesel assume de son côté parfaitement son profil low cost avec un budget annuel de 4927 euros (+ 0,3 %). Globalement, à l’exception du péage et du coût du garage (en location ou en propriété), qui ont augmenté respectivement de 1,36 % et de 1,57 %, toutes les autres dépenses dépassent ainsi largement le taux de l’inflation de 1,8 %.

La valeur de reprise est restée stable

Premier poste : l’achat. Là, petite surprise, les prix catalogues des cinq modèles sont restés stables sur l’ensemble de l’année, entre 0 % et + 1,1 %. Ajouté au fait que la location avec option d’achat (LOA) séduit toujours plus (75 % des financements de voitures neuves, alors qu’elle s’établissait à 43 % en 2013), certains acheteurs, notamment ceux qui roulent en Clio ou en 308, en ont profité pour s’offrir des modèles avec des finitions supérieures.

Mieux équipés, ils sont donc également plus chers : + 11 à + 16 % en moyenne. Autre bonne nouvelle : la valeur de reprise de ces véhicules, qui est demeurée stable, entre 38 % et 48 % de la valeur d’achat après quatre ans d’utilisation. Nous l’avons vu, mention particulière pour le modèle hybride de Toyota, reconnu comme l’un des plus fiables du marché.

Des taxes très importantes

D’autres dépenses en revanche n’affichent pas un tableau aussi réjouissant. À commencer par celles liées au carburant, grévé par une fiscalité toujours plus lourde. Le gazole est ainsi taxé à 144 %, soit plus de sept fois la TVA à 20 % ; et le super sans plomb 95 à 167 % (plus de huit fois la TVA). Conséquence, l’automobile est lourdement taxée avec des taux de taxations qui s’échelonnent, au global, entre 30 % et 36 %… Au final, sur 100 euros de budget automobile, on trouve : 23 euros de taxes pour une Clio diesel ; 25 euros pour une 308 diesel ; 25 euros de pour une Prius ; 26 euros pour une Clio essence ; et 27 euros pour une Logan diesel.

Frais d’entretien et primes d’assurance s’emballent

« Les frais d’entretien ont également bondi, selon les marques de 3,4 % à 3,8 %, analyse encore Céline Kastner. Idem pour les primes d’assurance qui, elles, ont progressé de 2,5 % en moyenne. » Les raisons ? Une accidentalité accrue, des coûts médicaux et des indemnités versées aux victimes toujours plus importantes. Mais aussi des véhicules bardés d’électronique, et donc plus complexes à réparer.

Dernier point : le cas de l’électrique. « Avec un peu plus de 31 000 véhicules électriques immatriculés en 2018, soit moins de 1,5 % du total des véhicules particuliers, le marché est encore balbutiant, reprend l’experte de l’ACA. Avec l’élargissement des gammes et l’augmentation de l’autonomie, les ventes progressent à vitesse grand V, mais nous manquons encore de recul pour établir des statistiques précises, notamment sur le coût de l’entretien et la valeur de rachat. »

La Zoe à 99 euros par mois en location longue durée

En attendant, une Renault Zoe finition « Life » avec 300 km d’autonomie est disponible à la location longue durée (LLD) à 99 euros par mois sur 37 mois et 22 500 km. Avec un premier loyer majoré de 8000 euros, ramené à 2000 euros, après déduction du bonus écologique de 6000 euros.

Attention, l’offre est sous condition de reprise d’un véhicule roulant de plus de 12 ans. À ces frais individuels, il faudra ajouter un coût « collectif » de déploiement d’un vrai réseau de bornes de recharge sur tout le territoire. À terme, celui-ci pourrait dépasser selon les estimations les 70 milliards d’euros.

Source : leparisien.fr

 

Posséder une voiture, pourtant indispensable pour ceux qui travaillent, devient une charge de plus en plus inabordable.
Les contraintes démesurées imposées par un contrôle technique abusif vont poser d’énormes problèmes aux gens ayant des revenus modestes.

D’année en année tout est plus cher…
Toutes les taxes, tous les impôts, toutes les redevances, que payent les entreprises qu’elles soient minuscules ou multinationales son reportées sur les prix de leurs services ou de leurs produits, taxer une entreprise sous de « beaux » prétextes n’est qu’un rideau de fumée, un leurre pour taxer encore plus les consommateurs, car les entreprises, ne sont, en la matière que des collecteurs d’impôts.

Rouler dans une voiture diesel coûte de plus en plus cher

La voiture coûte de plus en plus chère

Le carburant augmente, mais aussi le prix des assurances et de l’entretien. Les automobilistes dépensent plus d’argent qu’avant.

Vous souhaitez faire une reprise véhicule diesel ? Découvrez la solution au meilleur prix !

Il est de plus en plus compliqué de posséder un véhicule diesel voir ci-dessus en raison des nouvelles normes. Le gouvernement français tente de limiter les véhicules polluants en offrant des primes pour l’achat de véhicules écologiques. Les modèles Diesel les plus anciens pourraient également être interdits de circulation dans les centres-villes d’ici quelques années.

Notre service vous permet de reprendre votre véhicule diesel en panne avec ou sans CT, moteur HS, accidenté ou pour pièces de moins de 10 ans en toute rapidité et simplicité. Utilisez notre outil de cotation personnalisé en ligne pour connaître le prix de votre auto. Quelle que soit la voiture, nous vous soumettons systématiquement une offre de rachat pour votre diesel.

Reprise voiture diesel en panne ou non : pourquoi il est temps de changer rapidement

Quels sont les aspects négatifs de la possession d’un véhicule diesel ? Comment le gouvernement souhaite promouvoir les véhicules plus écologiques sont entre autres des questions auxquelles vous trouverez les réponses ci-dessous.

Le premier aspect négatif auquel nous pensons tous est le fait que ces véhicules polluent beaucoup. Ils sont néfastes pour l’environnement comme pour la santé des humains en raison de l’émission de particules fines, d’oxydes d’azote, et évidemment de CO2.

Le prix d’achat d’un diesel neuf ou d’occasion est généralement bien plus élevé que celui d’une essence. Le surcoût peut aller jusqu’à 20% selon la taille et la marque du véhicule. De plus, pour rentabiliser un tel véhicule, il faut rouler au moins 20 000 km par an.

Les réparations, le changement de pièces ou encore l’entretien d’une voiture diesel sont beaucoup plus onéreux car ils requièrent une expertise ainsi que des pièces spécifiques qui doivent être fréquemment renouvelées.

Par ailleurs, les moteurs diesel sont en général plus bruyants que leurs homologues et les vibrations au sein de l’habitacle y sont beaucoup plus prononcées ce qui rend la conduite moins agréable.

Le prix de l’assurance est généralement beaucoup plus élevé, entre 10 et 15% pour ces types de moteur.

De plus, avec la baisse de la demande en véhicule diesel il peut être compliqué pour vous de revendre votre auto. Cela s’explique notamment par le fait que les prix à la pompe sont beaucoup plus élevés et par l’exclusion de certains centres-villes. N’hésitez pas à vous tourner vers une solution fiable qui peut reprendre votre véhicule le plus rapidement possible.

Quelles sont les primes disponibles pour la reprise d’un véhicule diesel

Le gouvernement s’engage à soutenir les particuliers dans l’acquisition d’un véhicule plus écologique. Cette aide est versée au propriétaire lors de la 1ère immatriculation d’une voiture électrique.

Vous devez en revanche, respecter certaines conditions pour l’obtenir. Entre autres, il faut que le véhicule soit neuf et il doit émettre 20 grammes de CO2 par kilomètre au maximum.

Si le véhicule a été commandé en 2018, le montant de ce bonus représente 27% du coût d’acquisition toute taxe comprise de la voiture. Si vous mettez à la casse un véhicule diesel ancien, vous bénéficiez également de la prime à la conversion sous certaines conditions.

En revanche, si votre véhicule a été commandé en 2017 et livré avant avril 2018 et que le taux d’émission de CO2 est inférieur ou égal à 20g/km dans ce cas, le bonus représente également 27% du coût d’acquisition.

Si ce taux est compris entre 21 et 60 g/km alors cette prime s’élève à 1000 euros.
Enfin, le bonus est soit déduit directement par le concessionnaire ou bien remboursé après l’achat lorsque vous en faîtes la demande.

En ce qui concerne la prime à la conversion, pour l’obtenir, ici encore vous devez satisfaire certaines conditions.

L’achat d’un véhicule neuf doit être suivi de la destruction d’un véhicule qui remplit les conditions suivantes:

  1. Fonctionnant au gazole
  2. Ayant été immatriculé avant le 1er janvier 2006
  3. Faisant partie de la catégorie des voitures particulières ou des camionnettes
  4. Appartenant au bénéficiaire de l’aide
  5. Ayant été acquis depuis au moins 1 an
  6. Possédant une immatriculation en France
  7. Être non gagé
  8. N’étant pas considéré comme véhicule endommagé
  9. Doit être remis pour destruction à un centre “véhicules hors d’usage” agréé dans les 6 mois suivant la facturation du véhicule neuf
  10. Faisant l’objet d’un contrat d’assurance en cours de validité à la date de sa remise pour destruction

 

delivauto.fr un partenaire bleu blanc rouge fiable pour une reprise voiture diesel en panne

Avec notre service de qualité reconnu sur tout le territoire depuis plusieurs années, peut importe l’état de votre diesel , peu importe la marque et peu importe la carrosserie, nous le reprenons en moins de 24 heures. Commencez par utiliser notre outil de cotation en ligne afin de connaître la valeur résiduelle de votre véhicule.

Nous intervenons sur toute la France , nous prenons en charge le transport et le remorquage et les nous occupons des formalités administratives !

Pour poursuivre la procédure, il vous suffit de prendre rendez-vous avec l’un de nos experts par e-mail ou par téléphone afin de faire évaluer votre véhicule diesel en panne ou non en 30 minutes seulement. Après un tour d’horizon dans les moindres détails, une expertise minutieuse et une estimation dans les moindres détails par l’un de nos experts delivauto, une offre de reprise vous sera proposée. Si vous l’acceptez, l’argent sera transféré directement sur votre compte en banque.

Delivrez-vous Delivauto vous tend les bras !

L’avantage avec notre service premium gratuit est que vous n’avez pas besoin de vous occuper des démarches administratives. Prenez simplement avec vous votre permis de conduire, une carte d’identité ainsi que le certificat d’immatriculation. L’avantage avec notre service est que vous n’avez pas besoin de vous occuper des paperasses post-vente. Nous avons un service dédié à cela. Prenez simplement avec vous votre permis de conduire, une carte d’identité ainsi que la carte grise du véhicule.

Notre système de confiance est basé sur 3 critères :

  • Estimation de votre voiture diesel en panne, moteur HS avec ou sans CT, accidenté avec notre outil en ligne !
  • Rendez-vous proche de chez vous domicile ou garage sans vous déplacer !
  • Offre d’achat, virement immédiat et prise en charge des démarches avec l’ANTS

-La Redaction Delivauto-

Related Posts