Le blog

Consultez ici toutes les dernières informations de l'univers automobile :

Fiat-500-electrique.jpg

Nouvelle Fiat 500 électrique : Citadine 100 % italienne, look électrisant et chic. Succès assuré ?

Fiat 500 électrique 2020 : Delivauto vous dévoile la gamme, les tarifs et vous donne son avis sur cette nouvelle icône qui électrise ! Grandissimo !

Un soir devant mon écran du  salon une voix m’interpelle, elle est familière, alors je suis attentif…

« Est-il possible de se réincarner? Une voiture peut-elle devenir une icône du design? Et vous, croyez vous en la réincarnation? » Non, ce n’est la promotion d’un bouquin philosophique, mais bel est bien un constructeur en l’occurence voici les questions sur lesquelles vous interroge Fiat pour le lancement de la nouvelle Fiat 500e, 100% électrique. Enfin, ce n’est pas tout à fait Fiat qui vous questionne mais l’immense icône du cinéma hollywoodien Leonardo DiCaprio! En effet, Fiat ne change pas une méthode à succès. Car oui, le constructeur fait régulièrement appel à des stars pour assurer la promotion de ses modèles. Et sur ce coup Fiat a frappé fort…

Mais pour le lancement de la nouvelle génération, 100% électrique, il fallait choisir un ambassadeur avec du caractère à l’image de son icône intemporelle auquel associer la cause écolo, tout en choisissant un passionné d’automobile. Gros défi ! Mais rien ne peut résister à l’Empire Fiat C’est donc assez naturellement que Fiat a fait appel à Leonardo DiCaprio fervent défenseur de la planète. Coté automobile, étant notamment un proche d’Elon Musk. Ou, en Chine, en représentant les voitures électriques de la marque BYD. On avait découvert DiCaprio durant le reveal de la Fiat 500e en mars au travers d’un long film. Restait à savoir si c’est ce même film qui débarquerait sur nos écrans pour le lancement officiel du modèle… Et c’est le cas, dans une version logiquement raccourcie à 30 seconde.

et la version Prima originale un peu plus longue

Au final un spot plutôt chic, qui valorise bien les nouvelles lignes de la Fiat 500e tout en la liant habilement à la lignée des 500. Confinement oblige, Fiat insiste sur la possibilité de commander sa 500e en ligne. Une Fiat 500e qui a fait face à deux coup du sort, avec une présentation en plein confinement de mars. Puis un lancement durant ce second confinement! Ce ne sont pas des oiseaux de malheurs qui vont empêcher sa marche en avant et son entrée dans le futur car il est vrai elle a tout pour plaire et risque de déchainer les passions ! Les premiers carnets de commande ne désemplissent pas. Fiat à force de persévérance et de communication maitrisée semble réaliser un gros coup, le modèle semble à la hauteur des attentes portées sur lui. A voir si Leonardo DiCaprio sera un argument suffisant pour convaincre les clients de franchir le pas et de se laisser séduire par la Dolce-Vita électrisante ! Remarquons d’ailleurs que si l’appellation commerciale du modèle est Fiat 500e, dans le spot publicitaire, le constructeur parle de Fiat 500 sans le « e » ni l’électrique pour ne pas brouiller les pistes ni dénaturer la légende.Coup d’essai coup de maître de Fiat. Bravo !

Fiat 500 électrique : découvrez la gamme et les tarifs de la citadine italienne.

Quelques mois après sa révélation, la nouvelle Fiat 500 électrique dévoile l’intégralité de sa gamme, ainsi que ses tarifs, à partir de 24 500 €.

Buongiorno la Fiat 500 électrique a débuté sa commercialisation le 1er novembre 2020 au prix de 24 500 € avec une batterie de 23,7 kWh, ou 27 500 € en 42 kWh. Le bonus est actuellement de 7 000 €, mais passera à 6 000 € le 1er janvier 2021.

Pour mettre en feu le lancement officiel de sa nouvelle 500 Electrique, Fiat s’est inspiré de son épopée. Son nouveau slogan « Back to the future » est un formidable vecteur dans ce cas. Car cette « Cinquecento » électrique, est fabriquée dans ses usines de Mirafiori, à Turin, là où a été produit le modèle originel en 1957. Pendant ce temps, la 500 thermique, 6 cm plus courte et 6 cm moins large, continue d’être assemblée en Pologne, mais uniquement dans une version 1.0 mild hybride de 70 ch, en berline comme en cabriolet.
C’est donc depuis le Lingotto, le site historique de Fiat à Turin, qu’Olivier François a officiellement révélé la gamme et les tarifs de cette 500 futuriste. Le boss francese de la marque italienne en a même profité pour dévoiler la version 3+1, qui arrivera dans le courant de l’année prochaine.

 

Nouvelle Fiat 500 électrique pleine d’histoire…

Prix Fiat 500 électrique

L’annonce des prix avait démarré il y a quelques semaines : 29 900 € avec la série spéciale France Edition, et 32 900 € pour le cabriolet. Elle fut suivie par la série limitée « La Prima »,  vendue plus chère (à partir de 34 900 € en berline, et 37 900 € en cabriolet) et qui reste encore un peu au catalogue alors qu’arrive la « vraie » gamme.

Suite au lancement de la nouvelle 500 cabriolet « La Prima », série limitée dont la version numérotée est désormais indisponible, la gamme de la nouvelle 500 s’agrandit avec une nouvelle série de lancement : la 500 berline « la Prima » avec hayon. Désormais 100% électrique, la nouvelle Fiat 500 s’invite dans la nouvelle mobilité urbaine tout en gardant son charme unique. Avec sa batterie de lithium-ion d’une capacité de 42 kWh, la nouvelle 500 offre une autonomie jusqu’à 320 km en cycle WLTP.

Il faut compter 4h15 sur borne publique de 11 kW, et 15h15 sur prise domestique renforcée de type Green’up (3,2 kW).


Cette version très distinctive et exclusive se distingue par son toit ouvrant panoramique en verre, véritable « fenêtre sur le ciel »

 

La Nouvelle 500 « La Prima” berline est livrée de série avec la Easy Wallbox et elle est disponible au tarif de 34 900 €.

Cette version très distinctive et exclusive se distingue par son toit ouvrant panoramique en verre, véritable « fenêtre sur le ciel » qui inonde l’habitacle de lumière, améliore le confort de conduite et le bien-être à bord. L’arrière intègre un classique hayon et un nouveau becquet, plus prononcé, afin d’améliorer l’efficacité aérodynamique. Les trois livrées exclusives de la version Cabriolet, inspirées des éléments fondamentaux de la nature, sont proposées : Ocean Green (nacrée), qui rappelle la mer ; Gris minéral (métallisée) évoquant la terre ; Bleu céleste (tri-couche) en hommage au ciel. Des phares full Led, un revêtement en éco cuir pour certains éléments de la planche de bord et les sièges, des jantes de 17 pouces diamantées et des inserts chromés au-dessus des vitres latérales et sur les flancs sont livrés de série. La Nouvelle 500 « La Prima” berline est livrée de série avec la Easy Wallbox et elle est disponible au tarif de 34 900 €.

La Fiat 500 C Electrique mesure 6 cm de plus en longueur, et 6 cm de plus de largeur que le modèle thermique.


La conduite de la Fiat 500 électrique, forcément silencieuse, est globalement agréable. Le frein moteur augmenté permet de conduire avec un seule pédale, ce qui est amusant.

 

Cette nouvelle 500 est dotée d’une batterie de 42 kWh, généreuse pour une citadine. Logiquement, les temps de recharge restent élevés.

 

Sur le marché français, elle sera déclinée en 5 niveaux de finition. L’entrée de gamme Action sera réservée à la petite batterie de 23,7 kWh, qui sera lancée au printemps 2021. Elle est affichée au prix de 24 500 € hors bonus, lequel passera de 7 000 à 6 000 € à partir du 1er janvier.

La gamme « 42 kWh » commence quant à elle à 27 500 € en berline, en finition Passion et toujours hors bonus. Au-dessus, les Icône et Icône Plus demandent toutes deux un effort de 2 000 €, pour alors atteindre 31 500 €. La version cabriolet fait payer cher son toit découvrable : + 3 400 € (+ 3 000 € pour la version Icône Plus) en comparaison de la berline. La 3+1, avec son unique porte arrière droite antagoniste, vient s’intercaler astucieusement entre les deux : 2 000 € de plus que la berline, 1 000 € de moins que le cabriolet.

A noter, enfin, que plusieurs financements avec des loyers attractifs, mais aussi des solutions de mobilité par abonnement qui mettraient plusieurs modèles à disposition pour un forfait mensuel, ont été lancées. On parle également d’une possibilité de payer sa location au kilomètre, au plus juste de son usage. C’est Leasys, filiale de FCA Bank, qui inaugure son premier Mobility Store installé à Lyon et lance son service CarCloud.

Fiat indique toutefois avoir déjà enregistré plus de 12 000 commandes de cette citadine au look électrisant au style intemporel et aux allures exclusives. Un véritable succès !

Au volant ça donne quoi ce nouveau pot de yaourt…

Mains au volant, on s’aperçoit tout de suite qu’il y plus de place que dans une 500 thermique. En élargissant l’habitacle de 42 mm, et en profitant de l’architecture électrique de la voiture, Fiat a pu dégager de l’espace pour le mobilier intérieur et les occupants. La console centrale disparait et, autre différence avec les 500 « habituelles », le volant s’ajuste dans les deux sens. La position de conduite est un cran au dessus dans cette livrée électrique, certes un petit peu plus encombrante sur route, mais qui reste une vraie citadine.

Comme toujours, les électriques donnent une très bonne impression au démarrage. D’une part, cette Fiat 500 électrique accélère fort grâce à son moteur de 118 ch (3,1 s pour passer de 0 à 50 km/h, et 9 s pour passer de 0 à 100 km/h), et elle semble plutôt bien insonorisée, un l’exercice difficile sur une voiture déjà peu bruyante à l’origine. La direction, consistante en virage, pâtit d’un moment de flottement au début du changement de cap. L’assistance électrique semble très souple en début de manœuvre, et devient plus dure ensuite. C’est une sensation que nous avions déjà eu, mais dans de plus fortes proportions, lors de notre prise en mains d’un prototype, au cours de l’été dernier.

En revanche, le bémol que nous avions relevé au niveau du mode « Range », qui permet de conduire sans toucher ou presque à la pédale de frein, demeure. En fin de ralentissement, la voiture a tendance à piler, au point de devoir conserver le pied sur l’accélérateur pour compenser le mouvement. C’est dommage, car le reste est une pure réussite, y compris le ressenti de la pédale, moins artificiel qu’à bord de certaines voitures électriques banales.

AUTONOMIE & BATTERIE

Alors que Fiat indique une consommation moyenne WLTP de 13,8 kWh/100 km, notre parcours réalisé dans des conditions mixtes, sans chercher à faire des économies, a révélé une moyenne de 17 kWh. Ce qui ferait une autonomie d’environ 250 km plutôt que les 300 km annoncés. Avec un peu plus d’éco-conduite et des conditions favorables, il semble toutefois possible d’atteindre les 280/290 km, d’autant que la voiture est promise pour 420 km en ville.

Si l’énergie vient à manquer, la 500 électrique offre également un mode « Sherpa », qui coupe la climatisation, les sièges chauffants, limite la puissance et la vitesse maximale afin d’atteindre plus facilement une borne. Le mode qu’on se passerait bien d’expérimenter… A noter que cette version 42 kWh est doté d’un chargeur embarqué de 85 kW, qui lui permet de repasser de 0 à 80 % de batterie en 35 minutes sur une borne de recharge rapide. Sur une installation 11 kW, ce sera 4h15 pour aller jusqu’à 100 %, mais rares seront les automobilistes à parcourir quotidiennement plusieurs centaines de kilomètres, surtout en électrique…

Enfin, il est important de souligner que les 294 kg de batterie ne sont pas ressentis comme un boulet depuis le volant, et que le centre de gravité assez bas sert la tenue de route. Par ailleurs notre modèle d’essai, équipé de jantes de 17 pouces, n’a pas fait remonter trop d’inconfort, signe que l’amortissement est bien calibré.

A bord de la Dolce-Vita

La planche de bord constitue une bonne surprise. La finition est correcte même si certains plastiques restent rigides.

Les sièges avant, fabriqués dans un matériau recyclé, sont bien dessinés et plus vastes qu’à bord de la version thermique.

L’habitacle est un peu plus grand que celui de la thermique, mais la banquette à 2 places est plus destinée aux enfants.

L’écran multimédia de 10,25 pouces est bien positionné, et évite de trop quitter la route des yeux pour le consulter. En série en haut de gamme, ou en option à 600 €.

La platine de commande est simple et bien agencée.

La Fiat 500 électrique donne le ton avec une élégance à l’intérieur, les matériaux mats sont de bonne fabrication et l’assemblage est plutôt réussi.

Les adversaires 

Si on considère les différentes carrosseries de sa gamme, berline, cabriolet et surtout 3+1, la 500 électrique est un peu seule au monde. Seule la berline trouve à qui parler. En adoptant une taille légèrement supérieure au modèle thermique, elle s’est positionnée entre la catégorie des pures citadines et celle des petites polyvalentes. Dans ce sens, sa concurrente la plus similaire est la Mini Cooper SE, mais qui reste haut de gamme avec  à un tarif supérieur.

 

La Renault Twingo Electric, fraîchement débarquée en concession, est elle aussi une concurrente de taille dans un gabarit à peine plus court et un tarif d’accès inférieur. La Honda e, quant à elle plus onéreuse et un peu plus grosse, fait moins bien en rayon d’action (200 km environ). On peut également citer l’une des stars de la catégorie en France avec la fameuse Peugeot e-208 voir l’essai comparatif ici. Elle est plus longue de 40 cm (4,06 m vs 3,63 m), elle a deux portes en plus, d’ailleurs elle n’existe qu’en version 5 portes. Chez Peugeot, avec des arguments différents, la démarche est aussi très soignée, un esprit, une ambiance, une audace, un cran au dessus avec une lionne e-208 qui ne possède que très peu de signes distinctifs vis-à-vis des versions thermiques. A prendre en considération même si la Fiat 500 électrique avec une montée en gamme remarquable sait jouer avec la passion.

Difficile de distinguer une e-208 d’une 208 : seul un regard avisé notera le petit « e » bleu collé sur les montants arrière, les jantes spécifiques, les motifs de calandre personnalisés, et l’absence de pot d’échappement !

Fiche technique, tarifs et équipements de cette Fiat 500 électrique

  • Fiche technique Fiat 500 électrique

 – Dimensions Fiat 500 électrique

Longueur : 3,63 m
Largeur : 1,68 m
Hauteur : 1,53 m
Empattement : 2,32 m
Volume du coffre : 185 l à 550 l
Pneumatiques : 185/65 R15 à 20/45 R17
Poids à vide : 1 365 kg

– Technique

Moteur : électrique
Puissance : 87 kW (118 ch)
Couple : 220 Nm
Transmission : aux roues avant
Capacité de la batterie : 42 kWh
Temps de charge : 4h15 sur prise 11 kW, 15h15 sur prise domestique

– Performance

0 à 100 km/h : 9 s
Vitesse maxi : 150 km/h (bride électronique)

 – Consommations – Autonomie – Bonus

Conso. mixte WLTP : 13,8 kWh / 100 km
Autonomie WLTP : jusqu’à 320 km (selon finition)
Bonus écologique : 7 000 €

 – Fiscalité – Garantie

Puissance fiscale : nc
Garantie véhicule : 2 ans, kilométrage illimité
Garantie batteries : 8 ans ou 160 000 km

 

 

  • Prix et équipement Fiat 500 électrique

Tarifs Fiat 500 Electrique

Finition/carrosserie Berline Cabriolet 3+1
Action (23,7 kWh) 24 500 €
Passion (42 kWh) 27 500 € 30 900 € 29 500 €
Icône 29 500 € 32 900 € 31 500 €
Icône Plus 31 500 € 34 500 € 33 500 €
La Prima 34 900 € 37 900 € 36 900 €

Fiat 500 Electrique Action : 24 500 €

  • ABS, ESP, freinage automatique d’urgence avec reconnaissance des piétons et des cyclistes. Démarrage sans clé
  • Feux diurnes à LED
  • Frein de parking électrique
  • Climatisation manuelle
  • Régulateur de vitesse
  • Allumage des phares automatique
  • Lecture intelligente des panneaux
  • Alerte de franchissement de ligne
  • Ecran multimedia de 7 pouces
  • Système audio à 4 haut-parleurs
  • Sélecteur de modes de conduite
  • Jantes en acier de 15 pouces
  • Prise de recharge 50 kW
  • Câble de recharge mode 2 (2 ,3 kW)

 – Fiat 500 électrique Passion (27 500 €)
En plus

  • Régulateur de vitesse
  • Ecran tactile 7 pouces
  • Apple CarPlay et Android Auto sans fil
  • Services connectés
  • Prise de recharge 85 kW
  • Jantes alu 15 pouces « Style »

Fiat 500 Electrique Icône (29 500 €)
En plus

  • Clé spécifique en forme de galet
  • Ouverture sans clé
  • Volant éco-cuir
  • Climatisation automatique
  • Essuie-glaces automatiques
  • Ecran tactile 10 pouces avec navigation
  • Limiteur de vitesse intelligent
  • Radar de recul
  • Jantes alliage 16 pouces

Fiat 500 Electrique Icône Plus (29 500 €)
En plus

  • Feux de croisement automatiques
  • Projecteurs à LED
  • Vitres AR surteintées
  • Toit panoramique
  • Chargeur à induction
  • Accoudoir central
  • Banquette fractionnable
  • Jantes alliage 17 pouces

 – Fiat 500 Electrique La Prima : 34 900 €
En plus.

  • Feux full LED
  • Avertisseur d’angle mort
  • Radars 360°
  • Sellerie cuir
  • Easy Wallbox
  • Câble de recharge mode 3

*Options (€)

  • Radar de recul : 300 (Action, Passion)
  • Jantes Alliage 16 pouces : 550 (Action, Passion)
  • Essuie-glaces auto : 200 (Passion)
  • Ecran 10,25 pouces : 600 (Passion)
  • Chargeur à induction : 200 (Passion, Icône)
  • Climatisation automatique : 400 (Passion)
  • Banquette 50/50 : 200 (Passion, Icône)
  • Toit vitré : 550 (Icône) ; ouvrant : 850 (Icône, Icône Plus)
  • Planche de bord Technowood : 250 (Icône, Icône Plus)
  • Easy Wallbow : 499 (offerte sur La Prima)
  • EVbox Elvi 7,4 kW : 1 149

A noter que la nouvelle Fiat 500 est toujours disponible en version standard et en cabriolet, comme la précédente génération.

Ce que Delivauto en pense au final de cette  nouvelle Fiat 500 électrique :

Cette nouvelle Fiat 500 électrique séduisante est en train de réussir son pari osé de passer de la voiture populaire à la voiture de luxe électrique, avec une ligne, un look, un design, de la polyvalence, des prouesses techniques et des prestations à faire rougir la concurrence. De beaux jours s’annoncent pour cette citadine italienne, à condition que les bonus avantageux soient maintenus et que le coût des batteries baisse dans un futur proche. Son autonomie non loin d’être ridicule reste à la hauteur pour une voiture de la ville et aux petits trajets urbains de tous les jours. On pourra également utiliser la version « petite batterie » pour un aller-retour déposer les enfants à l’école ou trajet maison bureau si celui-ci reste court tout de même !

Elle a tout pour plaire…

Contrairement à ces prédécesseurs qui ont connu parfois des tracas, des soucis et divers pannes en tout genre

Delivauto a toujours pris soin des petites italiennes et en a fait une spécialité dans la reprise de ces pots de yaourt

Si votre ancienne Fiat 500 est en panne, fait un drôle de bruit moteur, a subit un accident, délivrez-vous et faites appel à nos services dans le rachat de votre Fiat 500 de moins de 10 ans que ce soit 1,2 litre essence 69 ch par exemple ou le  0,9 litre TwinAir 85 ch. Le diesel 1.3 MJT a connu les même galères avec des pannes à répétition ou la sportive Abarth équipée du 1,4 litre turbo essence développent 145 à 180 ch.

Remplissez notre formulaire en ligne et Delivauto s’occupe de votre italienne en douceur en respectant les mesures sanitaires et dans le respect des gestes barrières sans vous déplacer en 1H !

 

Sources :

https://www.largus.fr

https://www.automobile-propre.com

Related Posts

PAS DE STRESS

ESTIMATION GRATUITE EN 2 MIN !

PAS DE SOUCI

RACHAT DE VOTRE VOITURE D’OCCASION AVEC OU SANS CT, EN PANNE, MOTEUR HS, ACCIDENTEE EN 1H !

PAS DE PANIQUE

TRANSPORT ET REMORQUAGE GRATUIT ET ON S’OCCUPE DES FORMALITÉS ADMINISTRATIVES !