Le blog

Consultez ici toutes les dernières informations de l'univers automobile :

15% des Français victimes d’une arnaque lors de l’achat d’un véhicule d’occasion

Une étude sérieuse révèle  que plus de 15% des Français ont déjà été victimes d’une arnaque à l’achat d’une voiture d’occasion, selon un sondage edité par Obvy. Une grand nombre de Français, qui n’ont pas eu écho de ces escroqueries, ont la crainte également d’en être victimes tôt ou tard.

Résultat de recherche d'images pour "auto occasion"
C’est un chiffre qui fait froid dans le dos qu’a publié récemment Obvy, start-up qui sécurise les transactions entre particuliers. A l’achat d’une voiture d’occasion, 15% des Français ont déjà été victimes d’une arnaque et 22% des sondés connaissent quelqu’un dans leur entourage qui a été victime d’escroquerie. L’étude indique également que « près de 50% de ces arnaques étaient liées à des arnaques au paiement ».
Parmi les autres escroqueries, on trouve les vices cachés (22,7%), les faux vendeurs (12%), les fausses annonces (9,3%), les compteurs kilométriques trafiqués (9,3%), les arnaques à l’épave (5,3%) ou encore les voitures volées (2,7%). Pour rappel, en France, environ 5.68 millions de voitures d’occasion ont été vendues en 2018.

Les français: pas assez informés sur les escroqueries ?

Dans ce genre de situation, il semble que les petits filous ouvrent une brèche du fait du manque de connaissance des particuliers en termes d’escroquerie, notamment d’arnaques au paiement. Seuls 19,8% des Français ont connaissance ce qu’est une arnaque au chèque, 17,4% une arnaque au chèque de banque, 16,6% une arnaque aux faux billets et 13,5% une arnaque au virement.

« Ce manque de connaissance va de pair avec les capacités à détecter les documents falsifiés ou les fausses interfaces de paiement. Sur le pan des moyens de paiement traditionnels, la très grande majorité (76,8% pour le chèque de banque, 81,3% pour le virement) déclarent ne pas savoir comment vérifier l’intégrité d’un paiement », ajoute Obvy. Une large majorité des sondés (87,5%) redoute par conséquent d’être un jour victime d’un arnaque.

Quelles sont les 3 arnaques les plus souvent utilisées contre les automobilistes ?

Attention escroquerie ! Les cas d’arnaque foisonnent auprès des automobilistes et ciblent souvent les personnes vulnérables, les personnes âgées ou les gens crédules et plutôt naïfs. delivauto.fr analyse pour vous trois scénarios classiques.

L’arnaque classique au billet de 50€ !

Cette arnaque est reprise souvent par de nombreux site d’information lorsqu’une victime a été piégé ou un escroc est pris la main dans le sac , suite à la communication réactive de la police nationale. Le scénario est simple : en vous installant au volant de votre voiture, vous êtes surprise et stupéfait qu’un billet de 50 euros a été glissé entre le pare-brise et vos essuie-glaces. Tandis que vous sortez pour le récupérer en croyant à une aubaine, le voleur sournois se précipite dans votre véhicule et le dérobe. dans la foulée. Vous criez « Oh voleur !!! » mais trop tard il a pris la fuite !

Précaution Delivauto : Que faire si une personne vous interpelle en utilisant ce stratagème fallacieux? Contactez immédiatement la gendarmerie et tentez de récupérer un maximum d’informations sur l’escroc au rétroviseur (nom, prénom, type de véhicule, plaque d’immatriculation, etc.). toute information sera utile pour les besoins de l’enquête et mettre hors d’état de nuire cette pratique malheureusement qui a déjà fait pas mal de victimes parmi les automobilistes .

 

La consultation de solde de points payante : encore une arnaque !

Sites payants, numéros surtaxés, carte grise, certificat de cession, … Le ministère de l’Intérieur met en garde contre les nombreuses tentatives d’escroquerie visant les automobilistes qui souhaitent consulter le solde de leur permis à point par exemple .

Ainsi, de nombreux sites malveillants, très visibles sur le net via de la publicité proposent de consulter son solde de points pour quelques euros. Or, ce paiement induit un abonnement par mois d’une somme variant entre 30 et 50 euros. C’est osé mais ça marche ! Donc à faire gaffe de ne pas se faire avoir !

Il s’agit donc bel et bien d’une escroquerie ! Ne pas se faire rouler dans la farine par ce genre de site peu scrupuleux !

Bien à savoir : chaque conducteur peut consulter gratuitement son nombre de points par Internet par le biais du service « Télépoints », accessible sur le site du ministère de l’Intérieur.

Astuces Delivauto

Attention aux vols ! Toutes les formules d‘assurance auto ne couvrent pas nécessairement le vol de voiture . Assurez-vous que cette garantie est présente dans votre contrat d’assurance. Sinon, vous pouvez l’ajouter en souscrivant une garantie supplémentaire.

 

-La Rédaction Delivauto-

 

Related Posts